Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 23:51

multiculturalisme

Au siècle dernier, la plupart des immigrants venaient d’Europe. Les immigrants plus récents viennent pour la plupart d’Asie ou d’Afrique du Nord.  

 L’immigration ces 100 dernières années a modelé le Canada, chaque vague d’immigration contribuant à la composition ethnique et culturelle de la nation.

Par conséquent, le nombre de “ minorités visibles” au Canada augmente à tel point, qu’on pourrait commencer rapidement à ne plus parler de minorité mais bien de majorité par rapport aux Canadiens d’origine Européenne.

 

Il en est certes autrement dès qu’on s’éloigne un peu de Montréal, ou la diversité ethnique est nettement moins accrue, mais Montréal reste une ville majoritairement cosmopolite et multiculturelle. Ce n’est évidemment pas un mal en soi bien au contraire, mais c’est en observant le développement de cette mosaïque qu’on distingue les dangers du multiculturalisme sur une identité Canadienne Commune.

 

"Life, Liberty and the Pursuit of Happiness."

Le droit indéfectible à la vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur.

Ce passage de la constitution des Etats Unis d’Amérique rassemblera sous sa bannière étoilée des millions d’immigrants et fondera l’essence même de l’identité Américaine. Venus de cultures et de pays différents, les nouveaux arrivants s’assimileront au fur et à mesure des vagues d’immigrations, pour répondre à des valeurs et un idéal commun.

On parle de « Melting pot ».

 matt de cost art winn age9-12 

Au Canada, en revanche,  les cultures, les ethnies, cohabitent en formant la fameuse  « mosaïque culturelle » par opposition au melting pot idéal de l’assimilation.

Sous réserve de respect mutuel et de l’acceptation d’un minimum de valeurs communes notamment démocratiques, les nouvelles communautés ne sont pas encouragées à converger vers une identité commune.

Je cautionne tout à fait le droit qu’est donné à chacun de vivre comme il veut, mais j’observe que cela entraine malheureusement un communautarisme exigu et non pas une fraternité colorée.

 

Les communautés vivent ensemble et ne démontrent pas un désir manifeste ni de s’intégrer, ni de se mélanger.

p20-asiatcanada 208

Bon nombre de membres de la communauté chinoise par exemple, vivent ici depuis des années et sont complètement allophones. Ils parlent Chinois, lisent Chinois, mangent chinois, vivent Chinois.

J’ai le sentiment que beaucoup de nouveaux immigrés profitent et jouissent du confort et des opportunités qu’offre le Canada sans vouloir changer d’un pouce la manière dont ils vivaient dans leur pays d’origine. Ce n’est évidemment pas une généralité mais hélas souvent le cas.

 

 

Dans une ville multiculturelle comme Montréal, il est très rare de voir les communautés se mélanger. On est bien loin de l’auberge espagnole. Pour schématiser, haïtiens, maghrébins, Chinois Québécois, Européens de l’est, Juifs…Chacun reste dans son coin.

 

Marcher sur sainte Catherine en tant qu’asiatique entoure de mes 2 amis noirs provoquent regards et interrogations. « Non mais qu’est ce que ces 2 black font avec un bridé ??? » Ca ne colle pas.

Ca match pas. Et c’est bien ce que je regrette. Que les communautés ne se mélangent pas plus.

 

 Il s’avère que tous 3 issus de minorités visibles, Demba, Tony et moi sommes tous Français.

Et peu nous importe de quelle origine nos amis sont. Nos groupes d’amis sont composés de Québécois, de noirs, de maghrébins, d’UN asiatique, (moi) lol.

Et c’est ca la magie de la diversité. Se joindre à l’autre, apprendre de lui.

 

50 % de la population de Toronto est née hors du Canada et 46% appartient à une minorité visible faisant de la Capitale économique Canadienne la 2 ème ville au monde avec la plus grande diversité ethnique.

dacosta2

 

Sans se rendre si loin, se balader à Cote des Neiges ou faire ses courses au Maxi de Saint Laurent est assez impressionnant, les personnes de race blanche étant en minorité totale.

 

Le Canada de Trudeau a opte délibéremment pour le multiculturalisme qui est d’ailleurs un des fondements de la charte Canadienne des droits et libertés.

La mosaique culturelle Canadienne peut être magnifique dans les faits et dans sa conception, si elle ne sombre pas dans le communautarisme au risque de mettre l’identité Canadienne des futures générations en péril.

 18-02-2010-1

Alors, au quotidien, comment les Quebecois pure laine réagissent devant cette politique d’immigration massive ?

 

Mon assureur me confiait que c’était la faute des Québécois eux même qui ne faisaient pas assez d’enfants. Il pensait fermement que le Quebecois type dans quelques générations sera maghrebin et parlera l’anglais et le Français.

D’autres amis Quebecois se sont avoués ouverts mais non accommodants.

Il faut comprendre que la plupart des populations immigrées vivent dans la métropole de Montréal.

Il suffit de passer un pont pour se trouver dans un cadre nettement moins ethnique.

La majorité des Quebecois pure laine ne vivent donc pas près de ces communautés immigrées.

 

Plusieurs de mes amis, avouent avoir rencontré des difficultés à l’embauche ou meme avoir fait face a des insultes et au mépris.

Même si ce genre de situation arrive rarement, il est évident qu’un racisme latent est très facilement perceptible particulièrement vers les populations d’origine arabe, de confessions musulmane ou vers les Amérindiens.

L’ignorance certaine joue un rôle énorme, bon nombre de jeunes Quebecois étant incapables de trouver l’Afrique sur une carte ou sont persuadés qu’Haiti est en Afrique.

 

Le peuple Quebecois est de manière générale, un peuple amical et accueillant.

Et même si ils ne seront pas toujours accommodants, ils seront ouverts a apprendre de l’autre.

Les campagnes de publicité incitant à immigrer au Quebec sont cependant surement un peu trompeuses.  Les Quebecois ne voient pas forcement d’un bon oeuil cette immigration massive.

 

Pour tous ceux qui pense que la France est un pays horriblement raciste et qu’ils trouveront des Bisounours les acceuillants a bras ouverts en arrivant au Quebec, mon conseil est de vous essuyer les yeux. A tous nos amis maghrébins qui pensent que le Quebec est plus tolérant et que les opportunités seront meilleures qu’en France…. Renseignez vous bien.

 

Les affiches et les brochures sont très belles mais la réalité est parfois différente. Les Quebecois ne sont pas plus pas moins racistes que les Français mais immigrants de tous bords, européens et Français compris, ne nous attendons pas a être qu’accueillis à bras ouverts. Et surtout avant tout, n’oublions pas que nous sommes ici car nous l’avons choisi et que c’est bien à nous de nous adapter.

 

Comme partout je le pense, les personnes qui ont le réel désir de s’intégrer et font preuve d’humilité et de respect envers la société qui les accueille, n’auront aucun problème.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans BILLETS
commenter cet article

commentaires

lylia 17/01/2011 22:51


Allo,
J'apprécie ton blog, il me replonge dans mon immigration d'il y a 5 ans (déjà!).
Montréal est une ville incroyable et j'encourage tout ceux qui veulent venir vivre l'immigration au sens large du terme à le faire, il faut juste se lancer.
Bye


Honey Moon 15/01/2011 21:43


Bonjour,

Merci pour ton blog que je suis régulièrement, nous sommes un couple de francais qui souhaitons immigrer, nous avons entamé les démarches.
Nous avons des craintes sur le marché de l'emploi au Quebec et nous souhaiterions avoir ton ressenti sur ce point.
Merci d'avance.
A bientot.


  • : Monrégal, Canada
  • Monrégal, Canada
  • : IMMIGRATION CANADA: De Paris à Montréal, vivez l'installation d'un jeune Français au Canada. Récits, démarches, infos, nombreuses photos
  • Contact