Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:46

 montrealheader

3500 français immigrent au Canada en moyenne chaque année en tant que Résidents permanents et le même nombre retourne en France chaque année. S’expatrier peut être une belle expérience mais peut aussi tourner à la déconvenue si on ne trouve pas ce qu’on attendait.

Voici une liste des FAUSSES idées reçues sur le Québec qui, je l’espère aidera à avoir un regard plus objectif sur Montréal.

 

JE VAIS A MONTREAL POUR APPRENDRE L’ANGLAIS

Bon. Alors comme vous avez surement compris au cours de mes articles, au Québec…on parle Français. Montréal est certes très bilingue, mais dès qu’on sort de l’ile de Montréal, la plupart des gens ne parlent pas anglais.

Ceux qui comptent venir au Canada pour apprendre l’anglais devraient donc éviter le Québec. Ce qui paradoxalement nous emmène a la prochaine mauvaise idée :

 

JE RECHERCHE UN EMPLOI A MONTREAL MAIS JE PARLE UN ANGLAIS DE BASE

Je reçois beaucoup d’appels venant de France de candidats avec certainement beaucoup de bonne volonté mais qui balbutient au premier mot d’anglais. Ces mêmes personnes espèrent trouver un job en contact avec la clientèle à Montréal.

S’il n’est pas indispensable de parler Anglais à Montréal, on ne regardera même pas votre CV si vous n’êtes pas bilingue pour un poste en contact avec la clientèle.

 

MONTREAL EST UNE VILLE CONVIVIALE ET SYMPATHIQUE

Posez la question à 10 personnes et vous aurez sans doute 10 réponses différentes.

Mon opinion personnelle est que les Montréalais sont tout sauf des gens conviviaux et sympathiques. Alors, c’est évidemment une généralité et il y’a évidemment des Montréalais adorables. Mais après un an passé dans la ville aux cent clochers, je trouve les gens indifférents, impolis et tout a fait désagréable. Un comble venant de la part d’un parisien, mais a Paris, quand tu tiens la porte a Quelqu’un, on te dit merci. Quand tu rentres dans un ascenseur, tu dis Bonjour. Et bonne journée.

Conduire dans le grand Montréal est un challenge de chaque instant. Les gens qui vous coupent la route, vous empêche de vous insérer, qui vous klaxonne au moindre mouvement.

Les Québécois sont en général des gens charmants mais ils se font très rares à Montréal. Ce qui nous emmène a la prochaine mauvaise idée :

 

LA MOSAIQUE CULTURELLE EST UN SUCCES

La diversité ethnique est un trésor inestimable lorsque chacune des pièces de la mosaïque convergent vers une identité et des valeurs communes.

J’en ai parlé dans un article précédent et c’est tout sauf le cas au Québec.

Le multiculturalisme Québécois tourne malheureusement trop souvent à un communautarisme détestable. Les cultures se côtoient mais ne se mélangent pas.

On subit tous les inconvénients de la diversité sans en avoir les avantages. 

dacosta2Étant expatrié moi-même, je n’ai évidemment rien contre la diversité. Mais en venant au Québec, je voulais m’intégrer à la culture Québécoise. Si J’avais voulu vivre avec des Indous,  j’aurais été a Bombay. Voila un discours qui paraitra écœurant  à bien des lecteurs et qui en fera sourire d’autres.

Ne le prenez pas comme une insulte raciale mais plutôt comme un constat logique.

Il est surprenant de ne trouver que  du couscous ou du riz cantonais quand on s’attendait à venir manger un burger au McDo.

Dans beaucoup de quartiers vous constaterez vous-même que les québécois sont minoritaires a Montréal. Beaucoup de  gens ne parlent ni Français ni anglais, ou pour beaucoup c’est souvent incompréhensible. Le communautarisme est une de mes grandes déceptions personnelles.

 

JE SUIS SPECIAL, JE SUIS RESIDENT PERMANENT

 Alors, oui, félicitations, vous avez obtenu votre RP pour le Canada. Ne vous sentez pas trop privilégié pour autant. On donne la RP à tout le monde et ce n’est pas un jeu de mot.

Prenez tous les immigrés imaginables de la planète terre, qui n’ont pu avoir leurs papiers pour les US ou l’Europe…Ne les cherchez pas ils sont tous ici. Quand les US verrouillent les portes et l’Australie fait une sélection draconienne, le Canada malgré une sélection évidente a toujours les portes grandes ouvertes. L’ile de Montréal prend des airs de nation unie.

 

LES FRANÇAIS SONT BIEN VUS

Les Français ont de manière générale une image plutôt bonne à l’étranger. Néanmoins, ne pensons pas que le fait d’être Français est un passe droit et que ca nous ouvrira des portes. Même si le fait d’être francophone est un plus indéniable, les Français ont souvent l’image de gens arrogants, hautains, donneurs de leçons, râleurs, avec un accent pincé, coincés et trop snob. 

FRENCH FROG 1

 

Du coté de la frontière US, et dans le Canada Anglophone l’image des Français est par contre bien plus ternie et négative. On imagine les Français encore une fois très arrogants, lâches, ne parlant pas anglais.

Le site Expedia a d’ailleurs classe les français pires touristes au monde, les Canadiens eux, étant les 2 ème meilleurs au monde.

La French Touch de DSK ne vient bien évidemment pas améliorer l’image des Français.

 

Le fait d’être Français au Québec n’est pas un inconvénient mais certainement pas un avantage non plus.

Comparer la France et le Québec, se moquer de l’accent Québécois sont des habitudes détestables aux yeux des Québécois.

N’oublions pas qu’ici, c’est NOUS qui avons l’accent et que nos standards de normalité sont inversés. Ici, c’est eux qui ne nous comprennent pas et qui se moque de nos intonations ou de nos expressions. Ne croyons surtout pas arriver en terrain conquis.

Les Québécois ne sont pas des Français qui vivent en Amérique. Ce sont des Américains qui parlent Français.

 

TROUVER UN EMPLOI EST FACILE

Tony a un bac plus 5 et a eu toutes les difficultés du monde à trouver un emploi a temps partiel au salaire minimum bien évidemment en deca de ses capacités et de son potentiel.

Hors hôtellerie restauration, trouver un emploi à Montréal n’est PAS facile. Une expérience nord américaine est souvent exigée et les candidats bilingues privilégiés. Ne comptez pas sur vos diplômes qui ne valent rien si vous n’en faites pas les équivalents. Nous sommes en Amérique du Nord. Les CV, les entretiens sont différents et ne mettront pas des candidats timides et trop coinces a leur avantage. On peut trouver un petit job en 2 jours mais le perdre en 1 heure. Il ne faut pas hésiter à chercher dans tous les domaines et en deca de ses capacités en attendant de trouver dans sa branche. Après un an passe ici, j’ai déjà vu plusieurs français retourner en France en qq mois découragés ne trouvant pas un emploi dans leur branche tout de suite. En moyenne on parle de 6 mois pour trouver un emploi pour lequel on est qualifie.

 

LE SYSTÈME MEDICAL QUEBECOIS EST EXCELLENT

OK. Nous sommes sans doute fausses en tant que Français et définitivement privilégiés. Consulter un docteur au Québec est un calvaire sans fin. Ne soyez pas surpris d’attendre 12 heures avant d’être pris en charge. Radio Canada parle de plus de 300 000 patients qui chaque année quittent la clinique sans avoir été consultes.

Je me suis vu mettre mon réveil à 6h pour arriver à la clinique à 7h, le docteur commençant à 8h. Même avec une heure d’avance, la salle d’attente est déjà pleine. Consulter un docteur est couvert par la ramq, néanmoins les tests sont payants a moins d’être faits a l’hôpital ou il faut encore attendre des heures. Les médicaments ne sont pas couverts en totalité même avec une assurance. Je suis extrêmement déçu du système médical. Se soigner ici est un luxe mais on se fait quand même taxer. Je préfère le système américain qui n’offre pas de couverture sans assurance mais qui au moins ne taxe pas.

Ici, malgré les taxes, je paye une assurance, sorte de mutuelle excellente, de toutes façons et ne suis toujours pas complètement rembourse.

A savoir, la plupart des Québécois n’ont pas de médecin de famille et les dents et les yeux ne sont pas couverts pas la Ramq. Oui…on a beau râler….et râler…ca nous y fait penser a 2 fois avant de se radier de la bonne vieille sécu.

 

Dernière mauvaise idée reçue :

YANN EST UN IMMIGRE FRUSTRE QUI CRACHE DANS LA SOUPE

Non, c’est bien une idée reçue. J Malgré les apparences, je suis tres content d’être ici et ne regrette pas mon choix un instant. Il ya des bons et des mauvais cotes dans chaque pays. Le tout est de savoir a quoi s’attendre pour éviter les mauvaises déconvenues a l’arrivée.

Bonne chance!

 

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans BILLETS
commenter cet article

commentaires

Sarah 03/04/2017 15:40

Super article que je découvre bien trop tard !!!

Nous pour s'aider à s'adapter nous avons utilisé www.easy-delivery.com et on a acheté plein de produits qu'on recevait ensuite au québec :p

En tout cas ce ne fut pas forcément facile mais la récompense fut super !! C'est magnifique ici et nous sommes ravis avec mon conjoint

Emploi à Montréal 11/07/2014 18:13

En matière d'emploi Montréal, et comme il est mentionné sur votre article, les candidats bilingue ont plus de chance d'être recruté.
Bon courage à vous tous.

Hubert 31/08/2011 03:52


Autant de Français qui rentrent que de Français qui repartent, quand même pas. Ça voudrait dire que la communauté française du Québec ne grossi pas, ce qui n'est pas le cas.


Yann 31/08/2011 17:58



"L'autre facteur concerne les motivations des Français désireux de s'expatrier au Canada. L'expatriation française n'est pas obligatoirement permanente et, selon les estimations,
seul un Français sur deux reste au Canada. Besoin de changement ou envie
d'entreprendre autre chose ailleurs dans un environnement différent, le retour en France après quelques années passées au Canada est motivé par différentes raisons : gain d'expérience suffisant,
raison familiale ou nostalgie du pays"


Source: LA MAISON DES FRANCAIS DE L ETRANGER http://www.mfe.org/index.php/Portails-Pays/Canada


Il est certain qu'on parle d'une MOYENNE de RESIDENTS PERMANENTS. Les PVT, les Visas de travail temporaires et les illegaux ( il y'en a bcp et oui on parle bien d'illegaux FRANCAIS) ne sont
PAS pris en compte dans cette moyenne. Le nombre de Francais Aigris du Quebec est enorme, j'en connais bcp dans mon entourage proche. Les difficultés d'adaptation, a trouver un
emploi...eloignement.


 



Frédéric 24/05/2011 13:47


Surprenant les 3500 personnes qui rentrent en France chaque année... déception certainement....


  • : Monrégal, Canada
  • Monrégal, Canada
  • : IMMIGRATION CANADA: De Paris à Montréal, vivez l'installation d'un jeune Français au Canada. Récits, démarches, infos, nombreuses photos
  • Contact