Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 00:55

Rogers%20Logo1

Acheter un téléphone portable ne me semblait pas être une priorité en m’installant au Québec. Pourtant, je me suis vite rendu compte que la plupart des organismes me demandaient un numéro et qu’il est presque indispensable de pouvoir être joint au moment de se lancer dans toutes les démarches.

 

Après m’être renseigné auprès de Bell, puis de Fido, qui m’ont presque tout de suite redirigé vers des forfaits à carte sans engagement, je suis finalement allé à la Cabine, boutique proposant un éventail varié de différents opérateurs.

 

Au moment de souscrire à un forfait, la vérification de crédit est presque automatique.

Ne disposant pas d’historique de crédit, preuve de bon payeur, le vendeur à avoué être très sceptique quand à ma capacité d’être accepté pour souscrire à un forfait. Trouvant le système à carte assez onéreux, je décide d’insister et de tenter ma chance pour souscrire tout de suite à un forfait.

 

La vérification  se fait en ligne, et après avoir rentré quelques informations et données, le vendeur obtient une réponse immédiate.

Ne disposant pas de carte de crédit québécoise, je donne mes cartes Mastercard et Visa Française et Américaine, mon passeport et mon numéro assurance sociale.

Au cas ou le crédit serait mauvais ou inexistant, l’alternative est de donner une somme d’argent comptant qui sera retournée ultérieurement.

 

A sa grande surprise, mon dossier est approuvé et sans garantie demandée. Il m’est donc possible de choisir un téléphone tout de suite et le forfait le plus approprié à mes besoins.

Au Canada, comme aux Etats Unis, les appels  et les textos entrants, ceux qu’on reçoit sont payants. Les minutes incluses dans le forfait sont donc déduites de tous les appels émis ou reçus depuis notre téléphone. Voila un détail à bien prendre au compte au moment de choisir son forfait.

 

Ne connaissant personne en ville pour le moment, j’opte pour un forfait à 150 minutes + 50 minutes offertes soit 200 minutes utilisables à tout moment.

En plus de ça, tous mes appels locaux sont illimités à partir de 18h et le week end.

Je peux choisir une option gratuite au choix :

 

                Doubler mes minutes

                Text messages illimités

                Appels illimités vers 5 numéros locaux

 

Les 6 premiers mois, je profite d’une offre promotionnelle de tous les appels locaux (commençant par 514 ou 438, en gros, l’ile de Montréal) illimités 24h/24h.

Je choisis donc les textos illimités, et pourrai changer mon option dans 6 mois.

 

Le répondeur et la reconnaissance de numéro ne sont pas incluses et sont disponibles pour 8$/mois.

Les gens me laissant rarement des messages vocaux, je choisis seulement la reconnaissance du numéro.

 

Cout total du forfait Rogers : 50$ + 8$ (reconnaissance du numéro) = 58$ plus taxes

 

Je choisis un Blackberry Curve qui inclus dans le forfait coute environ 50 $.

La cabine m’offre un crédit en magasin de 85 $. Le téléphone est donc gratuit et je peux en outre acheter une jolie pochette en cuir pour protéger le téléphone.

 

rogers white blackberry curve 8520

 

Je peux également choisir mon numéro commençant par 514 et les 4 derniers chiffres.

Utilisable immédiatement, je suis totalement satisfait du service reçu et de mon nouvel appareil.

Des frais d’activation de 35$ sont ajoutés à la première facture.

 

Une semaine plus tard, je reçois même une carte écrite à la main, me remerciant pour mon achat et restant à ma disposition pour plus d’information. Joint, un bon cadeau de 25$ si je recommande la boutique à un autre ami. Assez commercial, mais qui, je dois l’avouer fait tout à fait son effet.

Ayant déjà recommandé l’endroit à Demba, je conseillerai à Tony d’y faire un tour aussi.

 

En tant que nouvel arrivant sans historique de crédit, le choix entre un forfait et un compte bloqué est tout à chacun. Demba à acheter un téléphone bloqué performant pour 70$ avec un crédit de 200 minutes. En outre, ses appels entrants sont illimités. Il peut donc recevoir les appels de France sans se ruiner.

 

Il est également possible de faire débloquer son téléphone et d’acheter une puce. Mais dans le cadre d’un forfait, les téléphones sont souvent inclus ou peu chers et ça ne vaut pas vraiment la peine. De plus, certains opérateurs n’utilisent pas les bornes GSM mais un système propre au Canada. Attention de bien vérifier si votre téléphone est compatible.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans DEMARCHES
commenter cet article

commentaires

Roussa 03/12/2012 23:26

Merci de publier ce blog. Ce fut un enorme plaisir de visiter et d'apprendre tout ces informations sur magasin de téléphonie mobile québec et de savoir tout ce qu'on peut faire avec notre
téléphone.

  • : Monrégal, Canada
  • Monrégal, Canada
  • : IMMIGRATION CANADA: De Paris à Montréal, vivez l'installation d'un jeune Français au Canada. Récits, démarches, infos, nombreuses photos
  • Contact