Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 19:18

cinema smPassionné de cinéma depuis plusieurs années, je n’avais pas pu faire autrement que de m’abonner à la Carte Gaumont lorsque j’étais encore à Paris.

Cette carte magique me donnait accès illimité aux salles Gaumont et Pathé de France pour moins de 20 euros par mois. Quel dommage de ne pas avoir pu la faire échanger comme mon permis de conduire. (Il faudrait d’ailleurs y penser taberouette)

 

Depuis mon arrivée, je ne suis donc pas allé au cinéma, par manque de temps, mais également par manque de moyen. Les places à l’unité sont assez dispendieuses.

 

Par exemple il faut compter entre 11 et 13.50 pour une place régulière au centre ville.

Les cinémas de banlieue peuvent être moins chers. Alors oui, comparé à Paris ce n’est pas cher. Mais encore une fois, la bas j’avais la carte Gaumont et en plus ici les frais s’accumulent très vite.

 

Pourtant, nous avons découvert que les places du mardi sont réduites à 5$, avec des séances allant jusqu’à passé minuit ce qui me permets d’y aller après le travail.

Tony et moi avons donc commencé à y aller toutes les semaines.

 

La plupart des cinémas ont les films en Français et en Anglais. Toutefois, les versions originales ne sont pas sous titrées.

 

Les complexes sont assez grands, que ce soit les Mégaplex, ou le AMC à Atwater (Ancien Forum Pepsi) avec 14 / 18 salles.  

guzzo

 Pour ceux que ça intéresse, il y’a différentes réductions tout au long de la semaine.

Le matin avant midi, pour les moins de 13 ans, les séniors etc.

 

En passant, saviez-vous que la technologie d’image IMAX à été fièrement inventée au Canada ?   imax-montreal

 

Bon Film !!

 

http://www.cinemamontreal.com/eng

 

Repost 0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 18:52

DSC04364

Alors depuis mon arrivée à Montréal, j’ai essayé de décrire au mieux mon installation et mes premières impressions. Le bilan «  à date » étant plus que positif, la plupart de mes commentaires allaient dans ce sens. Pourtant, et bien que ça ne change évidemment rien à ma joie d’être ici, force est de constater qu’il y’à également des choses moins sympathiques auxquelles il est plus délicat de s’adapter. Alors voila, je lâche tout et comme je le pense :

 Les Québécois conduisent comme des manches à balais!

 

 J’anticipe par avance les commentaires des défenseurs des bonnes âmes.

Les lignes qui suivent n’engagent que moi, et il est évident que ce n’est pas une généralité mais plutôt une impression de manière générale. Il y’a bien sur des Québécois qui conduisent mieux ou aussi bien que des Français et que de telles situations peuvent se retrouver ailleurs.

 

Alors qu’est ce qui me pousse à dire ça ?

Tellement d’anecdotes au quotidien qu’il ne serait pas possible de toutes les mentionner.

 

En plein sur une voie d’accélération pour s’engager une autoroute, ne comptez pas sur qui que ce soit pour se mettre sur la file de gauche pour vous laisser vous insérer.

C’est fou de voir comme les québécois qui sont par ailleurs des gens si gentils peuvent  devenir de gros blaireaux avec un volant entre les mains.

Ils préféreraient te faire piler car tu n’as pas réussi à t’insérer que de s’écarter.

Je ne pense même pas qu’ils font ça pour être désagréables, mais mauvais conducteurs, les yeux plantés devant  eux, ils ne réalisent même pas qu’ils sont dangereux.

 

Les gens déboitent d’une voie à l’autre sans même regarder si vous arrivez.

Préparez vous à piler car eux n’en ont strictement rien à cirer de la vitesse à laquelle vous arrivez.

a40ekm66s

Observer un automobiliste essayer de faire un créneau est également souvent assez comique.

Avec de la place pour garer 2 voitures à la parisienne, mais il trouvera quand même le moyen de vous refaire les 2 pare chocs, le tout avec une roue sur le trottoir.

 

 Accordons-leur que les conditions de conduite n’aident pas.

 

 AUTORO~1Les échangeurs sont très mal  pensés sur la plupart des grands axes. Les autoroutes se croisant, il est très fréquent de voir une seule voie commune pour les voitures s’insérant et celles sortant.

Imaginez donc aux heures de pointes. 20 voitures sur la voie de droite voulant à gauche et 20 voitures à gauche voulant aller à droite, le tout sur une même et unique voie. Amusez vous bien.

Les routes portent vraiment à confusion. Assurez-vous d’être dans la bonne voie car vous pourriez vous retrouver dans la direction opposée que celle voulue.

 

Les différences de températures entre l’hiver et l’été sont telles que les routes sont dans un état absolument déplorable.  Bosselées, craquelées de partout. Le génie civil essaye de réparer au mieux et au maximum, mais il est quand même presque systématique de se prendre un nid de poule à 80 à l’heure. Je veux pas être trop dur mais bon, au secours.

 

Il y’à donc des travaux…très souvent. Les routes sont donc diminuées ce qui entraine des23908 congestions énormes et un traffic au compte goutte. Les sorties sont fermées et il faut faire des détours pas possibles.

 

Attention quand il pleut, car les routes peuvent facilement s’inonder et on se retrouve tout d’un coup avec de l’eau au pare choc.

 

Les limites de vitesses sont abominables. On parle de 100Km/h sur une autoroute à 4 voies de chaque cotés…et de 70km/h sur les autoroutes urbaines.

 

Le permis de conduire est payant à tous les anniversaires, ainsi que la plaque d’immatriculation qui est payable tous les ans. Des frais considérables.

 

L’essence par contre est moins chère qu’en Europe. Mais là aussi, aucune logique dans les prix. On peut trouver à moins d’un dollar le litre. Oui, j’ai bien dit moins d’un dollar le litre… J ($ 0.994) et c’est remonté a $1.11 le lendemain. En moyenne, il faut compter 1.04$ en ce moment.

Les réservoirs sont à moitié plus petits qu’en Europe. (35 litres) Un plein complet ne coutera donc en général pas plus de 35$ pour une petite voiture.

 

N’habitant pas au centre ville, je suis presque obligé d’avoir une voiture.

Le réseau de la STM n’est «  pas pire » et nous aurons l’occasion d’aborder le sujet dans un prochain article, mais il est tout de même plus commode de conduire.

Il faut donc se faire à la conduite locale et rouler prudemment.

Petite précision à tous ceux qui sont choqués par la conduite de Montréal. 

Ce n’est pas un phénomène Canadien ni Nord Américain.

J’ai conduit dans plus de 8 Etats Américains, incluant L.A, California et je n’ai jamais vu pareille situation. C’est bien propre à Montréal.

 

Drive Safe !

 

 

Repost 0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 05:52

 

DSC04375

Alors voila, j’attendais ça  depuis longtemps et la semaine j’ai finalement reçu une lettre de l’immigration.

  

«  Suite à votre demande de carte de résident permanent, nous vous invitons à vous rendre en personne au 1010, rue St-Antoine, 2e étage. Montréal (Québec) H3C 1B2 »

  

En début d’après midi, un peu en avance, je me suis donc rendu aux bureaux d’immigration sur St Antoine et Peel Downtown Montréal. Après une rapide inspection de mon sac, je prends l’ascenseur pour le 2 ème étage ou un réceptionniste m’invite à patienter dans la salle d’attente sans même prendre de ticket.

 Après moins de 2 minutes d’attente, le guichet me libère et l’agent d’immigration m’appelle.

Je lui présente la lettre d’invitation ainsi que ma brune (Confirmation de résidence permanente) et mon passeport. Il me fait signer un reçu puis me donne ma carte de résident en notifiant qu’elle est valide 5 ans.

Dans 3 ans ou 1095 jours, je serai éligible pour présenter ma demande de citoyenneté Canadienne (Sous réserve d’avoir vécu au moins 3 ans au Canada au cours des 4 prochaines années.)

Nous n’en sommes évidemment pas encore là, et pour être honnête, étant déjà Franco Suisse, je ne prévois pas devenir citoyen Canadien pour l’instant.

Quoiqu’il en soit, moins de 5 minutes plus tard, me voila dans l’ascenseur pour redescendre ma carte de résident en poche.

 

Alors oui, en soit c’est pas grand-chose, juste un bout de plastique.

Mais derrière lequel se cache 2 ans de démarches, de dépenses et de tracas.

Je peux à présent voyager, sortir du pays et rentrer au Canada sans complications de visas et autres titres de voyages.

Bon, alors il faut dire que je me suis quand même compliqué la vie.

La carte de résident permanent s’obtient habituellement automatiquement lors de la première arrivée au Canada. Il suffit de donner une adresse à l’agent d’immigration qui valide notre résidence et la carte est envoyée par la poste sous un mois à une adresse au Canada uniquement.

 

Les options pour recevoir sa carte même sans adresse dans le pays ont été évoquées dans l’article

«  Titre de voyage », à savoir, la faire envoyer chez des amis.

N’ayant pas d’amis à Montréal au moment de la validation de ma RP, j’étais rentré à Paris puis avais dû demander un titre de voyage = $50.

 

Une fois mon bail signé, j’ai rempli une demande de carte de résident.

Le formulaire est à télécharger en ligne, puis un deuxième formulaire est à commander sur le site avant de le recevoir par la poste une semaine plus tard.

Des frais de 50$ sont à payer et le reçu est à joindre au dossier.

Attention, il faut joindre 2 photos à un format très spécial. Plusieurs demandes sont renvoyées juste car les photos ne sont pas conformes. J’ai fait les miennes chez Uniprix qui ont l’habitude et aucun problème.

photo-prc

Ah oui et attention, il faut signer dans un cadre blanc SANS DEPASSER. Bon, ben moi c’est raté, je me suis enflammé et tout à dépassé du cadre. J’ai donc dû recommander un formulaire et encore attendre une semaine… ah je vous dit je les collectionne.

 

Alors pour les délais. : C’est assez effrayant. Ils sont annoncés de 193 jours pour une demande de carte initiale de résidence permanente. Je me suis dit, ok, je suis bon pour attendre des mois pour voyager. Quelle bonne surprise donc de terminer cet article en ayant bouclé toutes mes démarches Canadiennes. C’est FINI !!!! Carte Soleil, carte NAS,  permis, résidence…..

DSC04394

 

On dirait que j’ai eu des complications pour obtenir chacune d’entres elles.

Quand je regarde en arrière à mon parcours et mes démarches depuis ce mois de Décembre 2007, je me dit que les choses auraient pu être beaucoup plus rapide.

Néanmoins, et quoiqu’il en soit, le résultat est que je vous écris ces lignes depuis mon canapé à Montréal. En moins de 2 mois, je suis installé, ai fait toutes mes démarches et peux enfin me concentrer sur construire ma nouvelle vie.

Tous les papiers que j’ai remplis, les lettres que j’ai envoyées, les frais que j’ai eu, tout ce temps que j’ai passé dans les divers organismes…avaient pour finalité…aujourd’hui.

 

Et alors, que « Good night sweetheart » des Flamingos rythme le bruit de mes doigts sur mon clavier, je ne pourrais être plus soulagé que tout soit terminé.  Pourtant…c’est maintenant que tout commence. CANADA Here I am !! 

  http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/carte-rp.asp

 

 

Repost 0
Published by Yann - dans DEMARCHES
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 07:09

Astellia-CustomerCare-web

Aujourd’hui, je voudrais parler service client. 

 La dernière fois que j’avais abordé le sujet, je martelais le clavier de mon pauvre ordinateur, enragé par le manque d’égards, l’incompétence et le je m’en foutisme tellement flagrant des organismes Français… Foncia les escrocs, et Free pour ne pas le re-citer.

Je raccroche à l’instant du service clientèle de Bell. Un moment approprié donc, pour vous donner mes impressions sur le service clientèle au Quebec.

 

 

 

Le service clientèle de Bell est ouvert 7 jours sur 7 et ce jusqu'à 23h.

L’attente est très courte, les agents aimables, prêts à se plier en 4 pour vous aider dans les différentes démarches.

Les procédures sont respectées mais les gens sont prêts à vous écouter et à trouver la solution la plus appropriée. Lorsqu’un différent surgit, on ne se borne pas aux règles ou à «  qu’est ce qu’il aurait fallu faire ». Ce qui importe au client, c’est la meilleure solution possible dans la situation actuelle.

Chaque client est traité comme quelqu’un d’unique et de spécial dont on apprécie le business.

On se sent valorisé, reconnu et apprécié.customer-service jpg

  

Au-delà de Bell, c’est presque déroutant de voir à quel point tout le monde s’emploie et est dévoué à donner un sens au SERVICE clientèle. Sourires, agents de bienvenue aux portes des magasins, personnel pour vous mettre les courses dans les sacs.

Il est aussi très agréable, de voir que la vie ne s’arrête pas la fin de semaine venue. On peut se faire installer Internet un dimanche ou en soirée, ou aller faire ses courses sans problème un dimanche a 20h30.

 

Et aussi hypocrite et standardisé qu’un «  ça me fait plaisir de vous aider » ou un «  c’est toujours un plaisir de vous voir et nous vous souhaitons une excellente journée » puisse être, et bien taberouette, c’est bien agréable.

Rogers, qui m’envoie une carte d’anniversaire écrite à la main avec un coupon d’achat, la RBC qui m’offre des pop corn et du café, OK, c’est pas ça qui change la vie…mais le résultat est que ça ne me viendrais pas à l’idée  d’aller banquer ailleurs ou de changer de forfait téléphone.

 

Alors, évidemment, personne n’est parfait. Il y’a bien des sujets à contrariété, et tout n’est pas rose au Québec comme tout n’est pas noir en France. Il y’a des caissières même ici ou des agents de service à la clientèle qui mériteraient bien une paire de claque ou un petit coup de boule mais de manière générale, en Amérique du Nord, on valorise un client, on en prends soin.

Car on sait qu’un client content reviendra.

 

J’en profite d’ailleurs, pour vous remercier de prendre le temps de lire mes articles.

J’apprécie vos visites et vos commentaires et espère vous revoir très bientôt!  :)

 

customer%20service

  

 

Repost 0
Published by Yann - dans BILLETS
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 06:57

On les connait tous depuis toujours….Ils nous ont émus, passionnés, enchantés, fait rire…..

Ils sont Canadiens…Le Saviez vous ? 

        Dina Krall                                         Avril Lavigne

                                               Pamela anderson

Shania Twain                                                                    Nelly Furtado

                       Keanu Reeves                         Celine Dion

Alanis Morissette                           Bryan Adams

                 Neil Young                  Jim Carrey

Michael Buble                                          Georges St Pierre

Nickelback                      Roch Voisine          Paul Anka     Jean Luc Bilodeau

Steve Nash                   Corneille                        Garou

Ely star ac                                  Simple plan         Daniel Powter     

Repost 0
Published by Yann - dans VIDEOS
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 19:28

vacances

 

Alors on le sait, en France, on est gâtés avec les vacances.

Au Québec, les ponts du mois de Mai, et les 5 semaines de vacances payées, c’est fini!

Les entreprises accordent 2 semaines de vacances à leurs employés, les autres jours étant pris sans solde.

 

Devenues officielles en 1970 par un décret gouvernemental, c'est à l'été 1971 que les fameuses « Vacances de la construction » prennent effet pour la première fois au Québec.

 

Réglementés par les conventions collectives, tous les métiers de la construction sont obligés de prendre leur vacance en même temps pendant les 2 dernières semaines de Juillet, marquant, sauf exception, également la fermeture des chantiers.

Les chantiers continuant les travaux car en retard sur leurs échéances s’exposent à de grosses pénalités.

 

L’industrie de la construction ayant un tel impact sur les commerces et la restauration, beaucoup de commerçants et d’entreprises ajustent leurs congés sur les vacances de la construction.

Ainsi, depuis presque 40 ans, on estime qu'environ le quart de la main-d'œuvre active du Québec  prend aussi ses vacances.

 

Durant cette période, supposée être la plus belle  période de l’été, grand nombre de Québécois en profitent donc pour partir en vacances.

Attention, néanmoins, car la Police et la sureté du Québec elle, est loin d’être en vacances et redouble les contrôles routiers.

 

94643 vacances de la construction p a 200971720912 600

Après sondage, les destinations préférées seraient les Laurentides, le Mont Tremblant, L’ontario, ou de l’autre coté de la frontière, upstate New York ou à la plage, sur la côte Atlantique.

 

NH-scenic-hampton-beach

                                                       Hampton Beach, NH

 

Bonnes Vacances !

 

Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 00:22

 

Avec un peu de retard, voici comme promis un petit aperçu de notre balade au festival de Jazz de Montreal.

Musique: M. Buble " Moondance"
Repost 0
Published by Yann - dans VIDEOS
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 20:40

canada-riviere-bow

 Ils sont jeunes, parisiens et avaient tout pour être heureux en France.

 Pourtant,  Comme des milliers d’autres avant eux, ils ont laissés amis et famille à Paris pour s’installer au Canada.  

« Besoin de changement », « envie de découvrir autre chose », « étendre ses horizons », leurs motivations sont diverses mais ils ont tous les 3 décidés de se lancer dans l’expérience Canadienne.

 Voici leurs histoires.

 

  DSC04221 

DEMBA à 28 ans. Il est né à Paris et grandit dans le 20ème arrondissement de Paris avant de s’installer dans le 17ème.

Diplômé en Mécanique, il travaille d’abord comme vendeur avant de se diriger vers la restauration.

Après avoir travaillé pour plusieurs restaurants renommés parisiens, il rejoint le groupe Alain Ducasse en 2004 et participera à l’ouverture du restaurant « Le Relais du PaRC » en collaboration avec Joël Robuchon.

  

Très sociable, dynamique, Demba est « the Life of the Party ». Impossible pour lui de ne pas se faire d’amis et de ne pas être apprécié partout ou il passe.

Toujours serviable, Demba est le genre de personne prêt à sortir de son chemin pour donner un coup de main.

 

Très attiré par l’Amérique du Nord, Demba à envie de voir plus loin que Paris. Dans une optique de découverte avant tout, il opte pour un permis vacances travail d’un an.

 

Il espère que son année au Canada lui permettra d’apprendre l’anglais ainsi que de découvrir une autre culture. Décidé à profiter de chaque instant, Demba à un fort désir de s’intégrer sans pour autant renoncer à sa culture et aux valeurs qui lui sont chères.

 

 5780 141785020151 702185151 3385814 3472779 n 

Lorsqu’il est venu à Montréal pour la première fois en 2005 TONY s’est promis de revenir y vivre un jour. Après avoir obtenu son DUT gestion des entreprises il fait des études en gestion marketing dans le 12ème, et travaille ensuite pour Siemmens à Paris.

  

Jeune professionnel ambitieux et motivé, Tony a le sentiment que son évolution est limitée en France et avoue être déçu par le poids de la tradition souvent de mise dans les entreprises de l’hexagone.

   

Séduit par les opportunités et le dynamisme présents au Canada, il décide donc d’entreprendre les démarches d’immigration avant d’obtenir sa résidence permanente en 2010.

 

Pour Tony, l’accomplissement passe forcément par la réussite professionnelle. Fervent supporter de la «  méritocratie », Il espère qu’à force de travail et de sacrifices, ses ambitions prendront forme au Québec ou il décide naturellement de s’installer étant francophone.

 

Optimiste, joyeux, Tony à toujours le sourire et aime regarder la vie du bon coté.

Impossible de parler de lui sans évoquer sa famille et ses nombreux amis qui représentent tant pour lui. Passionné de cinéma et fasciné par la culture asiatique, Tony partage son temps entre le travail, la salle de sport et le bon temps avec ses amis.  

 

Le-parc-divers-014.jpg

Parisien de cœur, Yann quitte le 17ème une première fois pour les Etats Unis avant de se réinstaller dans le 6ème l’année dernière. Mais l’Amérique du Nord lui manque et il décide de repartir pour Montréal en Juin 2010.

 

Attiré par les grands espaces et les opportunités que le Canada offrent, Yann espère retrouver le dynamisme et le confort de vie qu’il à connu aux Etats Unis.

 

Il espère s’adapter à sa nouvelle vie et se stabiliser enfin un peu après avoir beaucoup voyagé.

 

  

 

  DEMARCHES

    

V-328-logo.jpg

 

 Demba opte pour un Permis Vacances Travail d’un an. Il télécharge le dossier en ligne dès son ouverture sur l’ambassade du Canada et reçoit sa lettre d’acceptation par email seulement 10 jours après.

 

visa-vacances-travail.gif

 

Yann entame ses démarches de résidence permanente en Décembre 2007.

Il ne l’obtiendra qu’en Mai 2009 ayant eu plusieurs contretemps lors de la procédure.

  

Tony envoie son dossier de résidence permanente le 27avril 2009 et ira chercher sa brune en mars 2010.

    

VOYAGE, ARRIVEE ET PREMIERS JOURS A MONTREAL

   

Demba partira de Paris le premier  avec Air Transat pour 276 euros. Il arrive à l’heure et est satisfait de son voyage pendant lequel il à beaucoup dormi. Les démarches administratives à l’arrivée se font en moins de 20 minutes. A présentation de sa lettre d’acceptation, un visa est agrafé dans son passeport.

 

template

 

Privilégié par son Papa qui y travaille, Yann part avec Air France quelques heures après Demba.

  46542 une-air-france-appareils

Il a le droit à 2x25 kg de bagages et payera seulement  un supplément de 50 euros pour un 3ème bagage de 25 kg

Ayant déjà validé sa résidence Permanente en septembre 2009,  Yann présente simplement son titre de voyage avec lequel il passe la douane sans problème.

 

 Le parcours de Yann & Demba sera commun pour les premiers jours. Leurs vols n’étant qu’à quelques heures d’intervalle, ils se rejoignent à l’aéroport puis prenne un taxi pour l’hôtel Marriott qu’ils ont réservé depuis Paris.

1223494

 

Les premiers jours se déroulent à une vitesse folle et les démarches vont bon rythme. Achat de voiture, signature de bail, téléphone portables, NAS et carte soleil, échange de permis.

   

seatpitchTony ne quittera Paris que 2 semaines plus tard.

 

Il s’estime très satisfait de la classe club d’Air transat qu’il paye 522 euros. 

Très chargé, il paye 40 euros d’excédent en plus des 40kg inclus dans son billet.

   

A l’arrivée, la validation de sa résidence se fait en moins de 45 minutes.

 

 

  

Dehors, Il retrouve Yann & Demba qui sont venus le chercher et l’emmène à son studio loué à la semaine depuis Paris. Il y restera 2 semaines. 175$ / semaine

  oz17vh4e 

Tony est très décalé et mets quelques jours à s’adapter à son nouvel horaire.

Il s’emploiera dès les jours suivants à faire ses démarches administratives. NAS et carte soleil, recherche d’appartement, réunions d’informations.

   

LOGEMENT for-rent-sign.jpg

Yann choisit de s’éloigner du centre ville pour bénéficier du cadre de ville tranquille et plus relax auquel il aspire. Ville St-Laurent est idéalement situé entre l’aéroport, le centre ville et à l’intersection de toutes les autoroutes principales.

   

Il signe un bail d’un an pour un 3 ½ spacieux,  pour 700$ non chauffé. Cela inclus les commodités, gym, sauna, piscine, accès sécurisé, dépanneur.

   

Demba logera avec Yann le premier mois en attendant que son appartement se libère au 1er Juillet.  

N’ayant pas de voiture, et préférant l’action de la ville, son choix s’oriente naturellement vers le centre ville.

  

Après avoir cherché sur Kijiji, sa première visite sera la bonne. Il est séduit par un 2 ½ de charme et spacieux en plein sur Ste Catherine et Guy. Son loyer de 635 $ n’inclus pas le gaz.

   

Tony visite plusieurs appartements et n’est séduit par aucun d’entre eux. Plutôt découragé il trouve enfin un petit 4 ½ au dernier étage d’un triplex, non loin de la petite Italie.

Son loyer est seulement de 575$ mais n’inclus pas l’électricité ni la gazinière ni le frigidaire. 

  1242252587771619647Montreal_Metro_svg_med.png

Tenant à être prêt d’une station de métro avant tout, Tony est content de n’être qu’à 5 minutes de la station Beaubien.

 

 

 

Ne pouvant que présenter un maigre bilan d’un mois, nos 3 parisiens sont contents d’être à Montréal et ne regrettent pas leurs choix.

D’une manière générale, les dépenses d’installation sont énormes pour retrouver le confort de vie que nous avions à Paris.

Séduit par beaucoup de choses, déçu par d’autres, nous sommes encore tous à la recherche d’un emploi qui nous permettra de décoller du bon pied et de s’intégrer plus à notre nouvelle vie.

 

Modified

Tony aime les grosses voitures, Demba aime le style de vie nord Canadien et Yann se sent déjà à la maison.

J’espère qu’avoir un aperçu de 3 parcours différents vous aura donné une meilleure idée de ce nous vivons.

  

Repost 0
Published by Yann - dans BILLETS
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 05:27

la-canicule-se-poursuit-a-montreal thumb-tout-savoir-sur-la-canicule-2731

 

"Est ce qu'on peut passer directement à l'hiver svp..?"

 

Alors effectivement, certains diront à juste titre : «  profites en car dans quelques mois, tu ne diras plus la même chose ».

Une vague de chaleur à envahit Montréal ces derniers jours.

Le gouvernement à même lancé une « Alerte chaleur accablante »

    

« Par définition, une vague de chaleur est une période d'au moins trois jours consécutifs avec des températures supérieures ou égales à 32 °C. Une HUMIDITÉ élevée n'est pas nécessaire; toutefois, la plupart des vagues de chaleur, mais non les pires, sont d'une humidité étouffante. »

Ce genre de chaleur étouffante qui vous prend au visage dès que vous bougez un orteil. Le thermomètre n’à certes pas dépassé les 35°C mais l’humidité ambiante donne une impression de sauna permanent.

 

Alors, oui,  ce n’est rien comparé à l’Afrique ou à d’autres pays de l’hémisphère sud ou d’Asie.

Mais à votre avis… ? Pourquoi ai-je choisi Montréal et non pas la Namibie ?

Personnellement, j’ai toujours préféré le froid. Au moins, on peut toujours se couvrir et être confortable bien emmitouflé sous sa couette. Mais que faire contre cette moiteur ambiante ?

Moi, la chaleur c’est vraiment pas mon truc à mois de rester dans l’eau ou sur le bateau au milieu du lac toute la journée.

 

Les bâtiments climatisés deviennent soudain des ilots de fraicheur dans lesquels il fait bon se réfugier. On magasine, on traine, pourvu qu’on reste sec. Mais attention, dès  qu’on ressort, c’est de nouveau la chaleur tropicale.

 

J’ai donc mis au point et développé un « plan anti chaleur » qui consiste à fermer tous les rideaux, et rester devant assis immobile devant mon ventilateur toute la journée.

Dès que je commence à trop suer, je saute dans la piscine ou prends une douche glacée.

« Drink a lot of water » Un souvenir des étés dans le Minnesota que j’applique en buvant mes 2 litres d’eau journaliers. Il est 23h13 à Montréal et il fait encore 32°C.

 

Bon, je vous laisse je vais prendre une douche… J

 

u_u'  

 

 

Repost 0
Published by Yann - dans JOURNAL
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 06:47

Le confort de vie est primordial pour moi. Je pense qu’il est impératif de se sentir bien chez soi. Aussi, il était très important pour moi, ainsi qu’un réel plaisir d’aménager mon nouveau chez moi à mon gout.

 

J’ai emménagé il y’a presque un mois et je commence enfin à me sentir chez moi.

L’appartement étant relativement spacieux et complètement vide, j’ai du tout acheté.

 

Savez vous ce que c’est de devoir recommencer à zéro ? De la petite cuiller au rideau de douche en passant par les rideaux ou le drap house.

 

Bref, plusieurs passages au Dollarama, à Ikea, Zellers Wal Mart & Winners plus tard, je commence à être correctement équipé.

Les dépenses de ce premier mois ont été énormes et j’attendrai les premières payes pour continuer de meubler de mieux en mieux.

 

Pour vous donner une idée, meubler l’appartement et l’équiper m’aura couté moins de 1500$.

Je pense ne pas trop mal m’en tirer et essaye de faire au mieux avec ce que j’ai.

La salle de bain est pratiquement terminée ainsi que la cuisine. Il y’a pas mal de travail dans la chambre à coucher.

J’ai acheté pas mal de choses sur Kijiji et recommande ce site à tous les nouveaux arrivants.

DSC04208 

Vide !!!

29 JUIN 2010 29 JUIN 2010 (2)

  Retour d’Ikea                                                               Heureusement que Demba est là pour m'aider...

               DSC04298 DSC04299 DSC04301     

  La Salle de bain 

            DSC04302

DSC04303 DSC04305 DSC04304

Le dressing                                                                          La cuisine

 

 DSC04306 DSC04307

Le coin repas

 

 

DSC04311 DSC04313

 Le salon

 DSC04312                                        DSC04316

                                                                                                                                           La chambre à coucher

Repost 0

  • : Monrégal, Canada
  • Monrégal, Canada
  • : IMMIGRATION CANADA: De Paris à Montréal, vivez l'installation d'un jeune Français au Canada. Récits, démarches, infos, nombreuses photos
  • Contact